CYCL'EAU HAUTS-DE-FRANCE 2024

DU 29 AU 30 MAI 2024 - GAYANT EXPO

PARTENAIRES DU SALON CYCL'EAU HAUTS-DE-FRANCE 2024

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

DERNIÈRES ACTUALITÉS

INTERVIEW PARTENAIRE : Christian POIRET
23/05/2024

INTERVIEW PARTENAIRE : Christian POIRET

  DOUAISIS AGGLO est partenaire de la troisième édition du Salon CYCL’EAU Hauts-de-France qui aura lieu les 29 et 30 mai à Gayant Expo à Douai. Vous pourrez les retrouver sur le Village des Partenaires au cœur salon. Christian POIRET, Président de DOUAISIS AGGLO s’est prêté au jeu des questions-réponses avec CYCL’EAU !   DOUAISIS AGGLO a accepté d'être partenaire de CYCL'EAU Hauts-de-France les 29 et 30 mai prochains, pouvez-vous nous dire quelles ont été vos motivations ? Quelle importance accordez-vous à un événement professionnel de ce type dans votre région ? L’eau est une ressource aussi précieuse que fragile pour chacune et chacun d’entre nous. Berceau historique de l’Agence de l’Eau Artois Picardie, notre territoire a été un pionnier dans le domaine de la gestion intégrée des eaux pluviales. DOUAISIS AGGLO s’efforce d’offrir, dans chacune des 26 communes du territoire dont elle assure la gestion de l’eau potable et de l'assainissement, le droit de profiter d’une eau de qualité identique pour tous les foyers. Être partenaire et accueillir ce salon majeur dédié à la gestion de l’eau et à la préservation des ressources hydriques, est une réelle opportunité. Cet événement permet de partager les meilleures pratiques, d'explorer les innovations technologiques, de renforcer les collaborations entre acteurs impliqués dans la gestion de l'eau et ainsi anticiper les défis futurs. En soutenant CYCL'EAU, DOUAISIS AGGLO réaffirme son engagement en faveur de la durabilité environnementale et de la protection des ressources en eau, des enjeux cruciaux pour l'avenir de notre territoire et de ses habitants.   DOUAISIS AGGLO est en charge des compétences eau potable, assainissement et GEMAPI. Pouvez-vous nous donner l'état des lieux de la ressource en eau sur votre territoire et nous expliquer quels sont vos grands enjeux et priorités sur cette année ? La compétence Eau est exercée par DOUAISIS AGGLO sur 8 communes du territoire et l'"assainissement" sur 26 communes. Notre territoire n’est pas épargné : les ressources en eau sont comme partout soumises à de multiples pressions tant quantitatives que qualitatives, et aggravées par les changements climatiques. Ceux-ci nous contraignent à changer nos habitudes de consommation : la sobriété hydrique est désormais l’affaire de tous ! Le déploiement de la télérelève à partir de 2025 permettra aux usagers de suivre leur consommation et de détecter les potentielles fuites d’eau. Les épisodes de sécheresse sont de plus en plus fréquents et même si notre ressource souterraine n’a pas souffert lors de ces derniers épisodes, ils nous poussent cependant à revoir nos modalités d’exploitation de nos champs captants pour les surveiller au plus près grâce à de l’instrumentation en cours de déploiement et ainsi ajuster et piloter au mieux nos pompages à l’avenir.   Sur le plan qualitatif, nous allons très prochainement finaliser notre Contrat d’Action pour la Ressource en Eau d’un de nos principaux champs captants. A moyen terme, de gros investissements sont prévus : création d’une usine de traitement d’eau potable de dernière génération, modernisation des stations de traitement eaux usées qui devront être plus performantes et intégrer un traitement des micropolluants pour les plus importantes comme celle de Douai. La compétence GEMAPI exercée sur les 35 communes permet à l'Agglo de prévenir les inondations en réalisant des entretiens et des aménagements sur les fossés. Le Douaisis est également impacté par des inondations, à un niveau moindre que les territoires voisins. Grâce aux efforts menés ces dernières décennies pour favoriser l’infiltration des eaux pluviales, le risque de débordement de réseau est limité et la qualité de nos rejets de systèmes d’assainissement s’améliore. En réalisant des entretiens et des aménagements sur les fossés et cours d'eau qui relèvent de sa compétence, DOUAISIS AGGLO s'attache à préserver l'eau sur le territoire et à limiter le risque inondations. Mais ce début d’année, marquée par une pluviométrie importante et des sols saturés en eau, nous amène à revoir en partie notre approche et les actions à mettre en œuvre dans le cadre de la GEMAPI.   Vous êtes pilotes de la conférence institutionnelle sur la valorisation des boues de station d'épuration et de valorisation énergétique. Pourriez-vous nous en dire un peu plus et quels messages souhaitez-vous passer ? La valorisation des boues des 6 stations d’épuration du territoire sur lequel DOUAISIS AGGLO exerce la compétence assainissement s’inscrit dans un historique de partenariat avec les agriculteurs. Ce partenariat s’est traduit en 2001 par la mise en service d’un sécheur thermique sur la station d’épuration de DOUAI qui a permis de faciliter l’organisation des campagnes d’épandage des boues. Ce sécheur aura tourné plus de 20 ans avant d’être arrêté en raison du coût de l’énergie et vieillissement des installations qui ont conduit l’Agglo à modifier sa manière de valoriser les boues. Aujourd’hui ce modèle de valorisation vertueux, puisqu’il participe à une valorisation en cycle court et permet aux agriculteurs de réduire leurs achats d’engrais azotés, est remis en cause par les évolutions réglementaires. Notre territoire est marqué par son histoire industrielle et ainsi en est-il également des boues des stations d’épuration. Nous ne remettons pas en cause le bienfondé des futures réglementations qui visent avant tout la protection de l’environnement et de la santé des usagers. Toutefois, elles amènent leur lot de réflexions sur ce que sera, demain, une filière boue vertueuse et sur la possibilité de préserver notre partenariat avec les agriculteurs. Repenser nos filières boues ne doit pas se limiter à rechercher la solution unique qui nous permettra de valoriser énergétiquement nos boues malgré les pollutions. Il est urgent de regarder l’ensemble de la filière, depuis les producteurs d’eaux usées, en passant par les eaux claires collectées et de trouver des solutions efficaces à un coût acceptable pour identifier et prévenir les sources de pollutions.   DOUAISIS AGGLO sera présent durant 2 jours sur le Village des partenaires au cœur du Salon. Elle pilote également 1 conférence thématique : le jeudi 30 mai à 9h30 sur le thème : Stations d’épuration, énergie, environnement : Réduire les coûts et favoriser la durabilité Vous pourrez également retrouver Monsieur Jean-Paul FONTAINE, Vice-Président en charge du Cycle de l’eau lors de la plénière institutionnelle du mercredi 29 mai à 16h  
ADAPTATION CLIMATIQUE ET RESSOURCE EN EAU : ENJEUX ET SOLUTIONS POUR LE BASSIN ARTOIS-PICARDIE
22/05/2024

ADAPTATION CLIMATIQUE ET RESSOURCE EN EAU : ENJEUX ET SOLUTIONS POUR LE BASSIN ARTOIS-PICARDIE

  CYCL'EAU HAUTS-DE-FRANCE 2024 Jeudi 30 Mai 2024 - de 11h30 à 13h   Le bassin Artois-Picardie est entièrement situé dans la région des Hauts-de-France. Il se trouve à cheval sur 2 districts internationaux : l’Escaut et la Meuse. Il se caractérise par des cours d’eau à faible voire très faible débit. La ressource en eau principale est située dans le sous-sol et plus particulièrement dans la nappe de la craie qui couvre plus de 70% du bassin. Cette ressource considérée comme le château d’eau du territoire est fortement exploitée et subit les conséquences du dérèglement climatique. Plusieurs années de sécheresse consécutives de 2017 à 2020 ont conduit à une mauvaise recharge de la nappe parallèlement à une demande en augmentation du fait des températures élevées et de la sécheresse des sols. Face à ce constat et à des situations parfois difficiles d’approvisionnement en eau potable ou d’impacts sur les cours d’eau et milieux naturels, le sujet de la gestion équilibrée et du partage de la ressource est apparu sur le devant de la scène. Le SDAGE 2022-2027 et plus récemment le Plan Eau gouvernemental demandent la mise en place de règles de gestion et d’une trajectoire de sobriété dans les SAGE afin de concilier usages de l’eau et disponibilité de la ressource tout en préservant les milieux naturels. Pour contrer cela, les structures porteuses accompagnées par les services de l’Etat et l’Agence de l’eau ont pris en main le sujet afin d'avoir une bonne compréhension de la situation, de ses enjeux afin de réduire les effets du changement climatique au travers d'une résilience de tous les territoires. Venez découvrir les actions mises en place par les acteurs du territoire pour anticiper et mieux gérer la ressource en eau.   Seront présents autour de la table : Karine VALLEE, Experte ressource en eau, AGENCE DE L'EAU ARTOIS-PICARDIE Emilie NIBEAUDEAU, Responsable du Service Ingénierie et Pilotage, DOUAISIS AGGLO Sabine BASTIN, Ingénieure Hydrogéologue, SB2O Aurélien BEHAGUE, Directeur du cycle de l'eau, DOUAISIS AGGLO Zoe GROSS, Ingénieure hydrogéologue et Reponsable digitale, SUEZ Eva DUCROCQ, Chargée de la protection de la ressource, SYNDICAT DE L'EAU DU DUNKERQUOIS
REUT DANS LES HAUTS-DE-FRANCE : OPPORTUNITES, BENEFICES ET ENJEUX
21/05/2024

REUT DANS LES HAUTS-DE-FRANCE : OPPORTUNITES, BENEFICES ET ENJEUX

  CYCL'EAU HAUTS-DE-FRANCE 2024 Mercredi 29 Mai 2024 - de 9h30 à 11h   Face à une disponibilité de la ressource perturbée par le changement climatique, et des tensions liées au manque d'eau, la REUT ou Réutilisation des eaux usées traitées, peut être une des solutions pour limiter la pression sur la ressource. Ces solutions font face à beaucoup de réticences de consommateurs et à de nombreux freins règlementaires. Suite au Plan Eau, le gouvernement a publié un décret visant à simplifier les procédures afin de permettre l'aboutissement de projets sur l'ensemble du territoire et soulager la pression liée au manque d'eau. L’utilisation des eaux usées traitées constitue en effet une solution essentielle car elle contribue à économiser la ressource en eau en se substituant à des prélèvements dans la nature, voire à l’utilisation d’eau potable pour certains usages qui n’en ont pas besoin. L’idée est d’utiliser les eaux sortant des stations d’épuration pour certains usages non-domestiques, qui consomment aujourd’hui de l’eau potable, comme le nettoyage des voiries ou l’arrosage des espaces verts. Le nouveau décret publié vise ainsi à clarifier le champ d’application des usages possibles des eaux usées traitées et d’en simplifier l’autorisation dans le respect de la santé des populations et des écosystèmes. Découvrez, au travers de cette table ronde, l'étude d'opportunité et de faisabilité menée par Douaisis Agglo pour la mise en place de la REUT sur les STEP de l'agglomération et différents exemples d'expérimentation en cours.   Seront présents autour de la table : Guillaume CUNCHE, Ingénieur Assainissement, DOUAISIS AGGLO Elisabeth BARBRY, Responsable Agence, CABINET MERLIN Sébastien VANNOYE, Directeur Technique, SYNDICAT DE L'EAU DU DUNKERQUOIS Gaétan BOYER, Directeur Eau et Réseaux, COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION LENS-LIEVIN Géraud GAMBY, Directeur Marché Municipal France, VEOLIA EAU  

BOUTIQUE CYC'LEAU

boutique Cycl'eau

En partenariat avec WASTENDSEA