CYCL'EAU BORDEAUX NOUVELLE AQUITAINE 2023

DU 22 AU 23 MARS 2023 - PALAIS DE L'ATLANTIQUE

PARTENAIRES DU SALON CYCL'EAU BORDEAUX NOUVELLE AQUITAINE 2023

DERNIÈRES ACTUALITÉS

L’eau dans la ville, la stratégie de l’eau au cœur du développement des territoires
27/09/2022

L’eau dans la ville, la stratégie de l’eau au cœur du développement des territoires

La gestion de l’eau est centrale dans les politiques d’aménagement des territoires urbains. Les zones urbaines rassemblent la grande majorité des habitants et représentent une pression forte sur l’eau. Face aux canicules de plus en plus fréquentes, la valorisation de l’eau pluviale et des milieux aquatiques pour renaturer et rafraîchir la ville devient un enjeu crucial. Cette valorisation permet de résoudre des problèmes de pollution tout en améliorant la qualité de vie des habitants, la biodiversité et l’adaptation au changement climatique. Actions des agences de l’eau, stratégie et plan d’adaptation au changement climatique, retours d’expériences, moyens d’actions et investissements nécessaires seront au cœur des débats de cette plénière institutionnelle.   Autour de la table : Nicolas RAY, Député de la 3ème circonscription de l'Allier Frédéric AGUILERA, Maire de Vichy et Président de Vichy Communauté Thierry BURLOT, Président du Comité de Bassin Loire-Bretagne Martin GUTTON, Directeur Général de l'Agence de l'eau Loire-Bretagne     Rendez-vous le mercredi 28 septembre à 17h au Palais du Lac de Vichy dans l’espace Conférences
Interview de Monsieur Martin GUTTON, Directeur Général de l'Agence de l'eau Loire-Bretagne
26/09/2022

Interview de Monsieur Martin GUTTON, Directeur Général de l'Agence de l'eau Loire-Bretagne

A l’occasion de la 3ème édition organisée par CYC’L’EAU et l’Agence de l’eau Loire-Bretagne à Vichy les 28 et 29 septembre, Martin Gutton, directeur général de l’Agence, répond à nos 3 questions.   L’Agence de l’eau Loire-Bretagne a accepté à nouveau d’être partenaire de l’édition de Cycl’Eau Vichy les 28 et 29 septembre prochains au Palais du Lac, pouvez-vous nous dire en quelques mots quelles ont été vos motivations ? Également, quelles sont les spécificités du bassin de l’Allier et de l’amont de la Loire qui méritent aujourd’hui toute notre attention ?   L’agence de l’eau est un établissement public de l’État (sous tutelle du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires) dont la mission est d’améliorer la qualité et la gestion des eaux. Elle accompagne les acteurs locaux dans la mise en œuvre d’actions de préservation et de restauration de la qualité des eaux et des milieux aquatiques. Nous avons souhaité, une nouvelle fois, être partenaire de Cycl’Eau car il nous semble indispensable d’échanger et de partager notre stratégie de l’eau face à l’urgence climatique sur les territoires. Encore une fois, nous sommes confrontés à des évènements climatiques extrêmes dont la sècheresse de cet été 2022. Selon l’état des lieux 2019, plus de 40 % des rivières du territoire sont soumis à des pressions hydrologiques importantes et cette pression s’accentue. Cela provient à la fois de l’augmentation des besoins (liée aux températures élevées) et de la diminution de la ressource disponible (liée à une baisse des précipitations). Il est essentiel de partager nos retours d’expériences et nos territoires ont des atouts à faire valoir. C’est l’un des objectifs de notre présence à Cycl’Eau, montrer qu’il est possible d’agir ! Ainsi, par exemple l’intégralité du bassin de l’Allier et de l’amont de la Loire est couverte par des Schémas d’aménagement et de gestion des eaux, avec une Commission Locale de l’Eau en charge de la gouvernance pour chacun des sous-bassins. Quasiment tous ces territoires intègrent aujourd’hui une réflexion sur la gestion quantitative de la ressource en eau. Sur les axes Loire et Allier, qui représentent un fort enjeu vis-à-vis de l’eau potable mais également des milieux et de l’irrigation agricole, se met en place une démarche de Projet de Territoire pour la Gestion de l’Eau (PTGE) qui devra définir des solutions d’adaptation au changement climatique.   Vous allez participer, aux côtés d’élus, à la plénière institutionnelle le mercredi 28 septembre à 17h sur la thématique « L’eau dans la ville ». Quels sont les messages principaux que vous souhaitez faire passer lors de cette table ronde ?   Face aux canicules de plus en plus fréquentes, la valorisation de l’eau pluviale et des milieux aquatiques pour renaturer et rafraîchir la ville devient un sujet prégnant. Infiltrer les eaux pluviales ou restaurer les milieux aquatiques en ville permet de résoudre des problèmes de pollution tout en améliorant la qualité de vie des habitants, la biodiversité et l’adaptation au changement climatique. Vichy est un bel exemple de valorisation de l’eau dans la ville, avec la mise en valeur de l’Allier, l’infiltration de l’eau pluviale dans les aménagements ou encore, la richesse en espaces verts humides en bordure de cours d’eau. L’eau est de plus en plus au cœur des politiques urbaines. Le changement climatique va entrainer d’une part une tension sur la ressource et une exigence plus forte sur l’assainissement mais aussi le besoin de verdir nos villes pour les rafraîchir. Dans ce cadre, la valorisation des eaux pluviales et des milieux aquatiques en ville est impérative pour limiter les mal-adaptations que sont la climatisation ou l’arrosage. L’agence de l’eau s’implique de plus en plus dans cet aménagement urbain favorable à l’eau et à la biodiversité qui devient une priorité pour la gestion équilibrée de l’eau. Les agences de l’eau devraient être partenaires avec l’ADEME de l’appel à projets national doté de 500 millions d’euros « renaturation des villes » qui vise à encourager des projets de lutte contre les ilots de chaleur en utilisant la nature.     Nous en parlions depuis de nombreuses années mais l’année 2022 a confirmé de manière intense les effets du changement climatique (incendies, sécheresse sans précédent, inondations…) et ainsi appuyé les actions des professionnels de la filière de l’eau. Quelles sont les grandes lignes directrices et priorités de votre agence pour l’année 2023 ?   La gestion de l’eau est, et doit rester, une histoire collective parce que l’eau est indispensable et que la ressource est unique et finie. Il est donc essentiel de partager les constats et de définir collectivement les solutions à mettre en œuvre. C’est tout l’enjeu de la gouvernance de l’eau. Avec des périodes de sécheresse et de crue plus fréquentes et plus intenses, la quantité d'eau disponible pour les milieux naturels et les activités humaines peut se réduire ou être trop abondante. L'agence de l'eau Loire-Bretagne invite les acteurs à s'adapter sans attendre au changement climatique.  Des solutions existent et sont d’ores et déjà mises en place avec les partenaires sur les territoires et l’agence pour s'adapter au changement climatique : A titre d’illustration, le Conseil d’administration de l’agence de l’eau a approuvé récemment un plan de résilience, à hauteur de 10 M€. Celui-ci complète le 11e programme d’intervention de l’agence et vise à : améliorer la connaissance et à accélérer la mise en place des stratégies d’adaptation au changement climatique et de gestion équilibrée de la ressource en eau, en finançant des études à 100 %. L’agence prévoit donc d’apporter 8,3 M€ d’aide (dont 1,5 M€ d’aide de l’État) pour 37 études « Hydrologie, Milieux, Usages, Climat ». Le territoire de la délégation Allier Loire amont est concerné par 12 de ces études ; répondre à des enjeux plus ponctuels, mais d’importance,  comme la sécurisation de l’alimentation en eau potable. Le projet d’interconnexion entre le Syndicat Mixte des eaux de l’Allier et les syndicats d’alimentation en eau potable du bassin de Gouzon et de la région de Boussac dans la Creuse (23) va bénéficier d’une aide conséquente de la part de l’agence de près de 7,5 M€ ; promouvoir des économies d’eau en eau potable, industrie et agriculture. Dans ce cadre, l’agence a lancé un appel à projets « économie d’eau dans les élevages » pour sécuriser l’accès à l’eau des exploitations agricoles. L’appel à projets, d’un montant de 4 M€, ouvre la possibilité aux exploitations agricoles de financer des travaux visant à diminuer la consommation en eau des animaux et/ou remplacer les prélèvements sur le réseau d’eau public et les forages par de l’eau de pluie récupérée et stockée. Cet appel à projets est ouvert jusqu’au 31 octobre 2022   Il est par ailleurs important de rappeler que l’agence de l’eau favorise les actions préventives plutôt que les actions curatives. Ainsi, la mise en place de solutions fondées sur la nature, qui favorise la résilience des milieux et en conséquence des usages, trouve toute sa place au sein du 11e programme d’interventions, que ce soit dans la restauration des milieux humides ou dans la gestion des eaux pluviales. En 2022, les agences de l’eau travaillent sur un retour d’expériences des actions financées en matière d’adaptation au changement climatique, l’enjeu est d’être en capacité d’adapter notre programme pour intégrer de nouvelles actions qui deviendraient nécessaires pour réduire les impacts du dérèglement climatique.      L’Agence de l’eau Loire-Bretagne est partenaire et co-organisatrice de 3 tables rondes ainsi que de la plénière institutionnelle sur le Salon Cycl’Eau Vichy au Palais du Lac : « Le SDAGE Loire-Bretagne, un outil au service des territoires », le mercredi 28 septembre à 15h30 La plénière institutionnelle « L’eau dans la ville », le mercredi 28 septembre à 17h « Un défi à relever : garantir l’accès de tous à l’eau ! », le jeudi 29 septembre à 11h30 « En ville, prenons soin aussi de nos cours d’eau », le jeudi 29 septembre à 14h     Inscrivez-vous ! https://lnkd.in/e3v8Y3-2
CAPSULE SOLUTION : SUEZ - AQUADVANCED, LA SOLUTION POUR PILOTER ET GÉRER DE MANIÈRE OPTIMALE VOTRE RÉSEAU D’ASSAINISSEMENT
26/09/2022

CAPSULE SOLUTION : SUEZ - AQUADVANCED, LA SOLUTION POUR PILOTER ET GÉRER DE MANIÈRE OPTIMALE VOTRE RÉSEAU D’ASSAINISSEMENT

CAPSULE SOLUTION : suez - aquadvanced, la solution pour piloter et gérer de manière optimale votre réseau d’assainissement Une Capsule Solution proposée par SUEZ   Mercredi 28 Septembre 2022 à 13h30    SUEZ accompagne chaque jour les collectivités et les industriels dans la gestion des services essentiels que sont l’eau, les déchets et l’air. Le Groupe met toute sa capacité d’innovation au service d’une gestion radicalement nouvelle des ressources : optimiser les usages en exploitant tout le potentiel des nouvelles technologies et du digital, recycler, valoriser, produire des matières premières secondaires et des ressources alternatives. Grâce à son expertise, SUEZ intervient sur l’ensemble de la chaine de valeur dans les métiers de l’eau, de la gestion des déchets et du climat, et accompagne ainsi ses clients dans le passage d’un modèle linéaire qui surconsomme les ressources à une économie circulaire qui les recycle et les valorise.   Grâce au traitement de données météorologiques, des informations issues des différents capteurs sur le système d’assainissement, et d’algorithmes avancés, la solution AquAdvanced de SUEZ permet la surveillance en temps réel du réseau d’assainissement pour une gestion optimale, mais aussi d’anticiper et prévenir les inondations, maîtriser la qualité des rejets dans le milieu récepteur, tout en optimisant les infrastructures de régulation et de traitement existantes.  

PORTAIL ENTREPRISES

Trouvez les entreprises et contacts commerciaux sur votre territoire grâce à un moteur de recherche innovant et une mise en relation en ligne.
Présentez vos solutions techniques, actualités et retour terrains, vos équipes au cœur des territoires.
Faire le lien entre les événements Cycl'eau et garder contact avec vos visiteurs et les collectivités.
Choisissez parmi deux offres, adaptées à votre entreprise et vos besoin ! (Offre Start-up disponible)