RECHARGE MAITRISEE DES NAPPES : UNE DES SOLUTIONS POSSIBLES FACE AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ?

posté le jeudi 10 mars 2022
RECHARGE MAITRISEE DES NAPPES : UNE DES SOLUTIONS POSSIBLES FACE AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ?

Jeudi 24 Mars 2022 à 9h30

Une table ronde organisée par Réseau31

 

La Région Occitanie fait face aux situations contradictoires d’augmentation des besoins domestiques, agricoles et industrielles en eau liés à son attractivité et de de contexte climatique défavorable impactant d’année en année fortement les débits des cours d’eau.

Sur le fleuve Garonne en amont de Toulouse, son débit est soutenu naturellement par les apports du massif pyrénéen. Ainsi des solutions doivent être construites afin de conjuguer à la fois la satisfaction d’usages raisonnés, l’anticipation de difficultés et la protection de l’environnement.

Ainsi un Projet de Territoire Garonne amont a vu le jour porté par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne afin de mener 32 actions répondant à ces objectifs reposant sur l’usage économe de l’eau, des techniques fondées sur la nature ou la mobilisation d’ouvrages de transport/stockage existants voire la création de nouvelles retenues.

La recherche d’un large panel d’économies et de solutions est soutenue par de nombreux acteurs dont la Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies (FNCCR) ; démarche renforcée suite aux conclusions du Varenne de l’Eau porté par le Ministère de l’Agriculture.

Ainsi parmi ses solutions, figure la recharge maitrisée de la nappe alluviale du fleuve Garonne : R’Garonne. Pour ce faire le Syndicat Mixte de l’Eau et de l’Assainissement de Haute-Garonne RESEAU31 et le Bureau de Recherche Géologique et Minière BRGM se sont unis pour renforcer les connaissances et expérimenter cette recharge gravitaire à partir du canal de Saint Martory.

De son côté, le Pôle Aqua-Valley est partie prenante avec le BRGM du projet AQUIFER, qui réunit des partenaires espagnols et portugais avec des profils complémentaires : scientifiques, usagers et des entreprises privées. Les principaux objectifs du projet AQUIFER sont de capitaliser, tester, diffuser et transférer des pratiques innovantes pour la protection, la surveillance et la gestion intégrée des aquifères.

RESEAU31, le BRGM et Aqua-Valley proposent de mettre en avant, lors de cette table ronde, les principes et les bénéfices espéré d’une recharge maîtrisée des aquifères, de présenter leurs démarches scientifiques et expérimentales, et plus largement les solutions de gestion intégrée et durable de la ressource en eau. Ils seront entourés de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et de la FNCCR.

L’agence de l’eau Adour Garonne sera ainsi amenée à apporter au débat général autour du levier de retour à l’équilibre « recharge active de nappes » une vision plus large des conséquences du changement climatique sur le bassin, de l’ensemble des leviers mobilisables pour atteindre l’équilibre quantitatif, de la place de ce levier « recharges de nappes » dans ce panel et enfin rappeler l’urgence à agir.

 

Autour de la table :

  • Françoise GOULARD, Conseiller Recherche, Prospective, AGENCE DE L’EAU ADOUR-GARONNE
  • Cyrielle VANDEWALLE, chargée de la gestion et protection des ressources en eau, FNCCR
  • Mylène HACHE, Chargée de mission, AQUA VALLEY
  • Yann OUDARD, Directeur Général Adjoint, RESEAU31
  • Anne-Valerie HAU-BARRAS, Directrice régionale déléguée Occitanie, BRGM