Conférence : Coopération et développement international pour l’eau et l’assainissement

posté le mardi 26 octobre 2021
Conférence : Coopération et développement international pour l’eau et l’assainissement

Coopération et développement international pour l’eau et l’assainissement : Quelles modalités d’intervention et quels financements pour les collectivités territoriales ?

 

Table ronde l Jeudi 2 décembre à 14h

 

Une image contenant texteDescription générée automatiquement Une image contenant texte, clipartDescription générée automatiquement  

 

Partenaire de la 1ère édition CYCL’EAU Provence-Alpes-Méditerranée, l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse sera présente sur le Village Partenaires et proposera 2 conférences jeudi 2 décembre 2021.

 

Les Nations Unies se sont fixé 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) à atteindre à l’horizon 2030. Parmi eux, l’ODD N°6 vise un accès universel et équitable à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement, en particulier pour les populations vulnérables. Il appelle également à une gestion durable de cette ressource et mentionne la réduction du nombre de personnes souffrant de la rareté de l’eau. Cet objectif intègre la notion de gestion transfrontalière de cette ressource, essentielle à la gestion durable mais aussi favorable à la paix et à la coopération.

 

Aujourd’hui, cet objectif reste complexe à atteindre, un tiers de la population de notre planète n’a pas encore accès à une eau de qualité et que la moitié des habitants n’a pas accès à l’assainissement.

La réponse à ces enjeux est un élément essentiel de la coopération de la diplomatie française qu’elle agisse dans un cadre d’Etat à Etat ou qu’elle soit portée par les collectivités françaises avec le concours des Agences de l’eau.

 

Ainsi aujourd’hui, des centaines de collectivités en France sont engagées en coopération ou solidarité internationale pour l’eau et l’assainissement. L’Action Extérieure des Collectivités Territoriales (AECT) leur permet, ainsi qu’aux établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), d’agir en portant des coopérations ou en soutenant les initiatives d’acteurs de leurs territoires.

 

Le cadre juridique, notamment déterminé par la loi sur le 1% Eau, dite loi « Oudin », permet aussi à celles chargées des services d’eau potable et d’assainissement d’affecter des moyens conséquents à des actions de solidarité internationale sur ces thématiques.

Des opportunités de financements multiples et parfois conséquents et une expertise sont ainsi disponibles pour soutenir l’action extérieure des collectivités territoriales et accompagner leur engagement pour l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans le monde.

 

Dédiée aux techniciens et élus et ouverte à tous, cette table ronde a pour objectif d’informer sur les possibilités d’intervention des collectivités territoriales en coopération internationale pour l’eau et l’assainissement au travers des partages d’expériences ainsi que la présentation des modalités d’intervention et des financements disponibles.

 

Autour de la table :

  • Sonia BRIKI, Présidente de Territoires Solidaires, Eaux de Marseille Métropole
  • Philippe MOUTON, Responsable de l'antenne Lyon-Méditerranée Programme Solidarité Eau
  • Jean-Luc MARION, Chef du Service Suivi Financier des Contrats et Gestion Foncière – Patrimoine - Métropole Aix-Marseille Provence
  • Rémi TOURON, Chargé de mission programme & coopération internationale - Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse
  • Jean-Marc PHILIP, Directeur commercial - Société du Canal de Provence

 

 

Rendez-vous Jeudi 2 décembre à 14h